Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-02-25T00:00:00+01:00

vers une mer inconnue

Publié par pasteline


La vie de la plupart des hommes
est un chemin mort
et ne mène à rien.
Mais d'autres savent, dès l'enfance
qu'ils vont vers une mer inconnue.
Déjà l'amertume du vent les étonne,
déjà le gout du sel est sur leurs lèvres,
jusqu'à ce que, la dernière dune franchie,
cette passion infinie
les soufflette de sable et d'écume.
Il leur reste de s'y aliéner
ou de revenir sur leurs pas.
                     François Mauriac

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le pèlerin 26/02/2010 17:00


On voit que Mauriac a connu les plages de l'océan. Lorsqu'on franchit la dernière dune, on prend de plein fouet dans la figure un vent parfois chargé d'écume. Si cette mer fait peur, il n'y a plus
qu'à faire demi-tour. Si au contraire on se laisse toucher par ce spectacle à la beauté perpétuellement changeante et toujours intense, on ne peut qu'y revenir sans cesse.


pasteline 27/02/2010 20:56



c'est l'appel de la mer!!!!!!!!!!



Mahina 26/02/2010 09:12


qu'il y ait une pincée de sel sur les lèvres de chaque homme!!!


pasteline 27/02/2010 20:59



le bâptème de la mer!!!!!!!!!



Jean 25/02/2010 18:57


Bonsoir
Oui Mauriac... n'est pas gai !!!
Il ne semble pas avoir beaucoup d'espoir !
Sincèrement
jean


pasteline 27/02/2010 21:00


mais non, c'est l'encouragement à avancer...à ne pas refuser la vie.......
amitiés pasteline


fabienne 25/02/2010 16:31


Très beau texte sur la mer de François Mauriac , que je ne connaissais pas! merci pour ce partage ma gentille Pasteline!
Amicales pensées de Normandie


pasteline 27/02/2010 21:01


merci, toujours avec plaisir de te lire...
amitiès


harmonie37 25/02/2010 12:25


Une mer où il faut plonger
Quelle soit froide ou bonne,
Se laisser doucement bercer
Suivre la vague qui tonne.

Affronter les grandes marées,
Avancer en étant aveugler.
Pour vivre rester dans le bain
Avancer jusqu'au lendemain.

Puis savourer le soleil reflétant
Continuer, nager jusqu'au rivage
Bel inconnu, aux airs charmants
Nous glissant vers d'autres mirages.

Gros bisous Pasteline


pasteline 27/02/2010 21:03


toujours en poésie...
bonne soirée


canelle56 25/02/2010 09:45


Bonne journée Pasteline , bises


pasteline 27/02/2010 21:11


bonne soirée,


canelle56 08/01/2009 20:43

tres beau texte de François Mauriac et ta photo très inspiratrice
bonne soirée bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog