Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-12-15T00:00:00+01:00

entreprendre

Publié par pasteline

Depuis notre enfance, nous sommes à la recherche d'une reconnaissance qui puisse nous permettre enfin de nous accepter tels que nous sommes.

Ce que nos parents attendent de nous constitue par conséquent un support référentiel: pour ou contre, nous nous définissons par rapport à leur attente.

Et ensuite, par rapport à ce que nous imaginons être celles des autres:

"Tout ce que je fais, je le fais pour plaire...ou pour déplaire. Je suis sans cesse dans la séduction ou la provocation.

Je finis par me demander :

"où suis-je moi? où est ma liberté la dedans?

007.JPG

Ce n'est que plus tard, devenus adultes et libres de nos choix, que nous sommes capables de profiter de l'enseignement reçu. Nous pouvons le vivre comme un enrichissement et aprécier le privilège d'avoir appris à mieux gôuter, par cette connaissance plus approfondie certains plaisirs comme ceux de l'art,

006-copie-1.JPG

Il nous faut nous libérer de leurs propres désirs, pour découvrir le notre,et n'agir désormais, pour réussir ce que nous voulons entreprendre qu'en fonction de celui ci

d'après un texte de Catherine Bensaïd

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

ZAZA 16/12/2010 16:08


Très beau texte Pasteline et les photos sont superbes. Bises


pasteline 16/12/2010 20:18



merci! et belle soirée



Bleue-farandole 16/12/2010 15:12


Être unn être libéré, oui, par Le Christ pour mieux aimer et trouver son chemin et son être profond!
Je t'ai mis un billet qui m'a profondément émue.
je t'embrasse fort ma Pastou! A+!


pasteline 16/12/2010 20:19



gros bisou, ma Bleue!


très belle soirée



ANTIOCHUS 16/12/2010 11:02


Le but à atteindre, me semble-t-il, pour être vraiment soi-même est (ce n'est que mon opinion) de se dégager, de se libérer du regard (et du jugement) que les autres portent sur nous ... être à
l'écoute de son propre désir et chercher à ne plus dépendre du désir de "l'autre" ... c'est à ce prix que l'existence vaut d'être vécue.
Belle journée Pasteline !
Antiochus


pasteline 16/12/2010 12:30



ton propos arrive au bon moment, dans un moment de doute;


il m'amène à relativiser un jugement qui m'a blessé... je me trouve en paix maintenant... merci


passe une belle journée, je t'envoie un rayon de soleil....



Joël 15/12/2010 17:42


Bonsoir,
il y a des parents qui prennent l'enfant pour leur esclave, je vis cela en ce moment :(
Bonne soirée.
Joël.


pasteline 15/12/2010 20:32



tu es dans une situation délicate avec une maman malade; c'est dure, et je comprend car je le vis aussi en ce moment; mais dis toi que la vie est faite pour aider mais aussi se permettre de faire
ce que tu souhaites; ce n'est pas abandonner que de la laisser un moment au soin d'autres personnes:


vois une aide ménagère, infirmière... et fais toi aider car c'est parfois trop dur


bon courage


belle soirée de détente



yg86au fil des jours 15/12/2010 17:33


Très beau texte sur la relation parents-enfants.
Bisous


pasteline 15/12/2010 20:33



merci, il montre qu'il faut savoir couper le lien pas les liens.


bisous



ROSIA 15/12/2010 15:46


Des fois difficile mais pas impossible----

Bon après-midi Pasteline-------


pasteline 15/12/2010 17:03



oui, povoir couper le lien sans pour cela couper les liens...


belle soirée à venir



virjaja 15/12/2010 11:59


oups, mauvaise manoeuvre! je te disait que j'ai été élevée dans l'idée que nous étions tous libres et unique, que personne, meme pas les parents ne pouvaient décider de nos choix,je ne le regrette
pas, mais c'est une situation incorfortable et, meme si elles sont libres de leur choix et de leurs idées, je ne l'ai pas reproduit pour mes filles.je préfère qu'elles sachent que souvent, on fait
ce qu'on peut, et pas ce qu'on veut....gros bisous. cathy


pasteline 15/12/2010 17:08



tu touches le problème! sans toutefois être trop surprotégé, l'enfant a besoin d'être conduit, du moins dirigé...


tu élèves tes enfants très bien, c'est de cette façon que l'on peut avancer dans la vie; les frustrations sont bénéfiques quoiqu'on en dise...


bisous et continue comme cela...



virjaja 15/12/2010 11:34


j'ai été élevée
+0


jean 15/12/2010 10:52


Bonjour
Vivre libre n'est pas donné à tout le monde...
on peut être esclave des autres...
Esclaves de ses passions...
Esclaves de beaucoup d'autres choses...
Sincèrement
jean


pasteline 15/12/2010 17:08



y a -il une vrai liberté? là est la question!


belle soirée à venir


Pasteline



canelle56 15/12/2010 08:24


Personnellement je trouve que le chemin est long pour parvenir a vivre selon nos propres principes , surtout pour les personnes de notre génération , dieu merci nos enfants ont compris bien avant
nous..
Bonne journée Pasteline
bises


pasteline 15/12/2010 17:10



pour les enfants le chemin aussi est long! qu'en restera t-il de l'éducation qu'ils donnent à leurs enfants?


belle soirée, bises



Agnès 15/12/2010 00:26


Le texte exprime bien les choses. Quant à la vivre et de manière sereine n'est pas toujours très facile. De mon côté, et c'est malheureux à dire, il aura fallu que ma mère décède, pour qui je
puisse être une personne à part entière. Avant je n'y étais pas arrivée. La relation parent enfant n'est vraiment une science innée. C'est un long parcours et ce que je trouve de plus dur, c'est
que quand on n'a pas encore fait le pas de se libérer, on devient nous même parent. Sans le vouloir, on a tendance à reproduire les mêmes comportements. Je crois que cela fait partie des beaux
défis de la vie à relever. Merci à toi pour cette réflexion. Agnès


pasteline 15/12/2010 17:12



couper le cordon est parfois difficile; peur de la vie, peur de déplaire, amour trop fort... mais un jour ce lien est coupé et il faut apprendre à vivre sans; soit on plonge, soit on refait
surface et c'est ce que tu as fait... tu as su surmonter les épreuves et avancer...


très belle soirée


amitiés



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog