Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-07-12T00:00:00+02:00

vacance

Publié par pasteline

bilan d'une semaine de "vacance"...

cette vacance n'a pas été celle que j'espèrai, je ne me suis pas vraiment reposé; j'ai eu à prendre une décision délicate pour maman; je vous ai raconté combien la vie de maman devenait lourde à porter...(elle a 86ans)

il fait très chaud chez nous, du 36° en moyenne par jour et il m'est arrivé de la trouver assise dans la cour de la résidence en pleine chaleur et depuis quel moment? elle a perdu l'envie  de s'alimenter (elle maigrit de jours en jours), elle a  de grosses difficultés à marcher , au risque de chuter;  tout lui pèse, la vie, les petits plaisirs, la nourriture. son seul but, être hors de chez elle, voir du monde; ne pas sentir sa solitude. je ne pouvais pas et ne devais pas la laisser dans ce désarroi...elle avait et j'avais besoin d'une assistance... je ne pouvais plus lui communiquer mon envie de se battre, il fallait prendre une décision pour elle et après réflexion j'ai pris cette décision.

Donc j'ai mis ma semaine de repos entre parenthèse et je me suis mis en quête de lui trouver une maison de retraite "à la carte ", le temps que les grosses chaleurs passent... j'ai eu 3 propositions; j'ai vu, j'ai pris le temps de voir, que la résidence soit une résidence où il y a des activités, où le personnel, pourrait lui apporter l'attente, et l'attention qu'elle espère...

PLACE LIBRE du 9 juillet au 15 août...

Je l'ai inscrite; je ne lui ai pas demandé la permission; j'ai pris contact avec mes frères et soeurs pour leur acceptation, très heureux de ne pas être en charge pendant les vacances;

samedi matin, il m'a fallu être persuasive, j'avais oublié combien il me fallait l'être... les rôles étaient inversés, j'étais la mère et elle l'enfant...la conforter dans la néccéssité de son bien être, laisser ma peur, ma culpabilité aux vestiaires pour l'amener vers je l'espère un horizon momentanément clément.

J'ai parfaitement compris que même en l'entourant de mon amour, de ma présence, je ne comblerai jamais sa solitude; et je ne peux pas être présente à 100/100; je travaille et j'ai besoin aussi de souffler.

3ième jours, tout se passe bien; le matin  au téléphone sa voix tremblotte un peu, mais je fais comme si... je lui répond d'une façon sereine qui je l'espère la met en confiance et élude les questions... le soir, elle semble heureuse, détendue, et souhaite un repos, (la journée a été animée, ele a plein de choses à raconter).... Elle a repris goût à être en compagnie d'anciens qui comme elle se racontent les histoires de leur passé... je laisse les jours s'écouler le plus sereinement possible. J'ai trouvé une paix intérieure, comme si la lourdeur de ma tâche s'atténuait, se fondait en moi; je pense avoir trouver pour elle une bonne solution; faire alterner des temps de détente pour elle et pour moi afin que sa vie ne lui paraisse plus aussi lourde à porter et que je puisse toujours être près d'elle sans lassitude.

j'avais juste envie de parler, comme ça.....

063-copie-1.JPG

(sur le chemin de ta vie accepte parfois de déposer

même momentanément ta croix)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aube-miracle 20/07/2011 08:06


J'ai vécu tout ce que tu a vécu, d'abord avec Maman, presque 100 ans, qui m'a quittée (je n'ai pas de famille) il y a bientôt 5 ans et maintenant la père de mes enfants qui avait 89 ans.

Ne te sens pas coupable. Nous ne pouvons pas vivre la vie des autres et nous avons nos limites. Cela fait partie de l'acceptation de s'en rendre compte.

Nous avons pour devoir de vivre notre propre vie et il est important d'en rechercher le sens et de comprendre pourquoi nous nous sommes incarnés.

Courage.

Très amicalement,

Anne.


pasteline 21/07/2011 19:53



je ne me sens pas coupable, je suis simplement en doute de savoir si j'ai bien fait; pour l'instant à ce jour, elle reprend gôut à la vie et je t'ai bien écouté en comprenant que la vie de maman
n'était pas la mienne, je dois etre à ses côtés mais ne dois pas vivre pour elle


bises et belle soirée



harmonie37 19/07/2011 23:29


Je ne trouve pas les mots pour te répondre.

Des choix difficiles parfois mais les solutions sont au fond de ton coeur et du sien.
Être à son écoute sans oublier de t'écouter toi même.

Gros bisous Pasteline.


pasteline 21/07/2011 19:50



les choix sont difficiles, il faut avoir la force et la Foi pour le faire... cela se passe bien mais je sais que ce ne sera qu'un temps de vacances car je ne me vois pas la laisser là à moins
qu'elle ne le souhaite mais j'ai grand besoin de ce repos moral actuellement


gros bisous, ne t'inquiète pas je trouve toujours la volonté pour aller plus loin...



Marine D 18/07/2011 21:23


Merci de ta générosité Pasteline, mais bon je reste bien peinée et c'est normal...


pasteline 19/07/2011 18:01



bisous... laisse parler ton coeur, simplement...



Anne d'Amico 18/07/2011 09:04


La décision a du être très dure à prendre, on en vient vite à la culpabilité, la sensation de ne pas tout donner à celle qui nous a tout donné.... Mais tu as pris la bonne décision, la preuve, ta
maman commence à reprendre goût à quelque chose! Discuter avec les personnes de son âge, qui ont à peu de choses près les mêmes souvenirs, c'est une vraie thérapie! Et puis tu as apparemment su
trouver une maison de retraite qui n'est pas un mouroir, mais un endroit où on s'efforce de rendre belle la vie des résidents.
Gros bisous Pasteline!


pasteline 18/07/2011 20:46



on culpabilise de trop faire, de ne pas assez faire... on est dans une incertitude constante; j'ai pris ce risque; mais j'ai quand même un oeil sur elle...


on verra à son retour, pour l'instant je présente cela comme des vacances et j'essaie de me reposer pour mieux continuer avec elle...


elle s'adapte doucement...bises Anne



aurore 18/07/2011 01:51


tu as fait le bon choix pour elle et pour toi."elle a repris goût" ...merci pour elle.C'est la meilleure chose que nous puissions faire à nos parents qui n'ont ni le gout ni la force de continuer
leur vie qui n'est plus la même... Bon courage à toi Pasteline. Avec toute mon amitié


pasteline 18/07/2011 20:52



les jours avancent et elle prend ses marques; elle est calme comme rassurée... ne pas être seule, semble très important pour elle; il est dur parfois de pousser nos parents dans la vie alors
qu'eux n'attendent que le repos final; elle a encore son temps à faire et je voudrai qu'elle le passe sereinement


je ne la laisse pas, je veille,


merci de ton mot d'amitié



Marine D 17/07/2011 18:41


Un beau billet qui fait du bien Pastelline, je n'ai pas entouré ma maman comme je l'aurai voulu, je m'en veux et ça me touche infiniment, c'est triste la fin de vie lorsque l'on ne se sent plus
utile ni souhaité, lorsque personne ne cherche votre compagnie !
Je t'en félicites
Je t'embrasse


pasteline 18/07/2011 21:07



ne pas culpabiliser surtout, même si on fait au mieux, rien ne sera parfait; il y aura  toujours un couac quelque part;


je prends ce risque, je verrai ... elle se met dans une telle solitude que même notre présence ne la satisfait pas, il faut plus et encore plus


jamais nous ne pourrons, nous enfants combler le manque, soyons juste au côté


tu as fait ce que tu devais faire, ne t"en veut pas, la vie continue à te sourire, alors souris


je t'embrasse et pas de remords surtout, la vie appartient à chacun de nous et nous ne pouvons pas interférer dans la vie d'autre, juste se trouver au côté



Jean 15/07/2011 11:42


Bon week-end
Jean


pasteline 18/07/2011 21:18



belle semaine à venir...



Laure 13/07/2011 20:52


Je comprends ce que tu ressens et ce que tu vis, je t'avais parlé un peu de maman suite au décès de mon papa. Tu as eu la chance d'avoir une place libre et c'est un bon choix, ta maman revit un peu
et toi avec.
Je te souhaite une bonne soirée
Bisous


pasteline 18/07/2011 21:23



merci, Laure, je souffle un peu, je pense que j'adopterai ce mode de "garde" pour me recentrer et faire en sorte qu'elle se sente mieux; du moins je l'espère


très belle soirée; bisous



Tata Tounette62 13/07/2011 13:30


C'est toujours une décision difficile à prendre mais si tu sens que ta maman se sent mieux, tu dois être rassurée et ne pas culpabiliser. Il faut que tu puisses prendre aussi du temps pour toi.
Bonne continuation. Bisous, bon après-midi, à bientôt


pasteline 18/07/2011 21:25



pour une fois je ne culpabilise pas, je laisse les jours s'écouler tout en veillant


bisous du soir



Jean 13/07/2011 09:13


Oui, un tournant... une croix...
Mais qui s'agenouille et prie...
Amitiés
Jean


pasteline 18/07/2011 21:26



belle réflexion, prier, pour une fois je me décharge sans honte, sans peur de ma croix, mais je la reprendrai bientôt,... avec plaisir


belle soirée



Bleue-Farandole 12/07/2011 21:57


Je pense bien à toi ma Pastou! Pas facile en effet de prendre cette décsion mais tu as fait au mieux pour elle et pour toi! ce qui m'étonne et me choque,c'est l'absence des autres enfants!!! Je
t'embrasse fort ma Pastou!


pasteline 12/07/2011 22:10



pas facile en effet ma Bleue!


je ne suis pas étonnée; ils ne sont pas absents, is ne sont seulement pas présent: aujourd'hui un de mes frères est allé la voir; il m'a téléphoné; complètement choqué; il venait de s'apercevoir
que maman était une vieille femme et que cette vieille femme était sa mère! ils refusent de la voir ainsi, ils restent encore avec l'image d'une femme battante, et ils ne la retrouvent pas: je
n'avais jamais senti mon frère aussi désemparé; la réalité venait de le prendre de plein fouet; pour moi, je la voyais tel quel et j'ai suivi sa "décrépitude"; je l'accepte et je suis prête à
accepter le temps final; pas eux, ils vont se trouver dans un temps de révolte car face à la réalité jusqu'à l'acceptation... j'ai passé ce" cap avant eux, je serai plus forte pour la suite


l'âme de chacun est fait de parcelles que l'on veut bien lui donner


demain j'irai la voir, je sais qu'elle m'attend! mais je serai plus sereine...


je t'embrasse; douce nuit



Philibert 12/07/2011 21:56


Je te comprends; ce n'est pas facile d'accompagner ses parents dans la vieillesse. Bon courage!


pasteline 12/07/2011 22:11



non, jusque dans l'acceptation de cette vieillesse;


je suis sereine, j'ai accepté


belle soirée



Kri 12/07/2011 17:18


Les mots partagés souvent apportent un soulagement et un espoir
Bisous


pasteline 12/07/2011 20:04



C'est vrai, parler même en écriture peut soulager;


bises



Thérèse 12/07/2011 16:45


Bonjour Pasteline,
C'est une décision difficile à prendre, mais si ta maman accepte la compagnie des autres c'est positif pour elle et pour toi. La mienne se plaignait de solitude et losqu'il a fallu la mettre dans
une résidence de ce genre car elle était à 500 km de moi, elle a refusé le contact des autres, elle se plaignait de plus en plus de solitude. Elle ne voulait qu'une chose, rejoindre mon papa et
elle a réussi !!!!
Voilà, pas gai tout ça et ça vous mine le restant de la vie.
Bisous et bon courage à toi, j'espère que tu vas pouvoir te reposer un peu.


pasteline 12/07/2011 20:40



bonsoir,


une décision très diffficile à prendre, mais je ne pouvais plus la voir dépérir; ma maman aussi appelle mon père et sa maman pour qu'ils viennent la chercher; cela devient un leitmotiv sans
fin... elle se sent toujours "abandonnée" alors qu'elle est entourée et cette demande pèse parfois;


je viens de l'avoir au téléphone, elle semble bien, je verrai pour plus tard... un de mes frères m'a téléphoné, il est allé voir maman, et aujourd'hui il a enfin réalisé qu"elle était "vieille";
ça lui a fait un choc! et je crois que mes frères ne veulent pas se trouver devant cette réalité; je suis peut être plus lucide.


Elle est là pour un mois; j'envisagerai pour la suite... il sera temps: mais c'est parfois dur...


bon soyons gai, voyons les choses positivement


je t'embrasse, belle soirée


ta maman a trouvé son chemin... celui qu'elle cherchait; elle doit être heureuse...



ZAZA 12/07/2011 10:38


Comme je te comprends Pasteline. J'en parlais encore avec la mienne ce matin au téléphone, Elle refuse de faire des efforts pour se soigner et ne veut en aucun cas aller en maison de retraite. Elle
ne pense qu'à rejoindre mon père le plus rapidement possible. Malgré l'énergie que je déploie, rien n'y fait et je dois t'avouer que je suis revenue d'une quinzaine épuisante. J'y retourne avec le
poux ronchon début août pour une quinzaine de jours, car en plus, elle a des exigences quant à certains petits travaux à réaliser dans la maison. Je dois reconnaitre que j'ai présumé de mes forces.
Affaire à suivre....!!!!! Bises et bon mardi


pasteline 12/07/2011 20:49



On! comme je suis de tout coeur avec toi!


maman aussi cherche à rejoindre papa et demande souvent à sa maman de venir la chercher; il faut laisser faire tout en étant près d'elle: ton énergie; mon energie capote parfois; et nous nous
épuisons; mais là, j'ai dit stop; il me fallait prendre du recul pour ne pas être engloutie: je comprend , les "vieux" sont parfois exigents, surtout se protéger, aider mais aussi se faire
aider... je ne peux plus acceder à tous ses désirs; il me reste encore à moi aussi à vivre; je serai près d'elle mais maintenant je peux la laisser partir si elle en a envie, je ne dois pas faire
de sa vie mon combat! j'accepte ce temps qui va en déclinant


je t'embrasse et si parfois tu te sens l'envie de parler je peux être à l'écoute 



Antiochus 12/07/2011 09:54


Bonjour Pasteline ... je suis très ému par ce que tu nous raconte là ... J'ai eu aussi à prendre des décisions difficiles à propos de mes parents mais ils sont malheureusement morts très tôt ... de
tout coeur avec toi dans cette épreuve ... tu as sans doute pris la meilleure décision !
Bises


pasteline 12/07/2011 20:56



merci Antiochus...j'avais juste envi de parler... j'ai vu le fond des abysses en moi, et j'ai trouvé la paix que j'attendais...j'accepte...j'accepte un monde d'où l'on ne revient pas... j'accepte
cette descente dans les profondeurs de la nuit...espèrant toutefois que dans ce silence, dans cette mouvance, elle puisse connaitre la paix elle aussi..


Très bel article que celui des abysses, je m'y suis retrouvée... entre deux monde... celui du silence, celui de la nuit...mais je n'ai pas envi de rester entre deux monde, celui de la surface me
convient encore , alors je remonte....


très belle soirée et merci



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 12/07/2011 08:35


je n'ai pas l'âge de ta maman et ne suis pas très entourée, cependant je comprends sa lassitude, tout est devenu si difficile avec les années qui s'accumulent. l amour n'est pas suffisant, et là tu
as fait le mieux pour toi, pour elle, pour vous tous. Difficile ce genre de décision, mais ensuite, une fois fait, je pense que l'on peut être fière de sa décision pour le mieux être. Tu peux être
fière de toi. Sous peu le bonheur familial sera de retour en tout sérénité. Ton billet m'a touchée, c'est la raison pour laquelle je me permets de te dire mon ressenti Bonne journée à toi et à ta
maman


pasteline 12/07/2011 21:00



je pense comprendre sa lassitude! l'amour ne suffit pas toujours en effet


j'ai fait ce que je croyais bien, je n'ai pas de remords, j'ai comme je le dis une certaine sérénité en moi...et cette sérénité m'aidera à aller vers elle


belle soirée et merci de ton billet



nathie01300 12/07/2011 08:19


Tu as écouté la voix de la sagesse. Il est des décisions difficiles à prendre et tu as trouvé un compromis pour ton bonheur et celui de ta maman.Je t'envoie des bisous et plein de belles pensées.


pasteline 12/07/2011 21:03



oui, Nathie, il arrive parfois qu'il faille laisser l'affective de côté et mettre la réalité en avant


je ne pouvais pas la laisser continuer à se laisser aller; maintenant, je suis prête pour l'accompagner dans son départ qui sera un jour final: je ne peux plus me battre pour elle, je ne peux
plus que l'accompagner et pour l'accompagner il me faut retrouver toute la sérénité que j'ai en moi


pleins de bisous; et belle soirée



canelle56 12/07/2011 07:16


Coucou , l' important dans cette démarche pour que toi tu te sentes à peu près bien , c'est que ta maman soit bien
bonne journée à toi
Je t'embrasse très fort


pasteline 12/07/2011 21:07



je suis sereine, : je vais la voir demain; un de mes frères y est allé aujourd'hui, c'est la première fois qu'il réalise que sa mère est "vieille"; il en a eu un malaise et est choqué; ils font
comme je dis l'autruche, et quand elle lève la tête, la réalité frappe de plein fouet et le choc est plus dur


je t'embrasse, à bientôt



Littorine 12/07/2011 04:51


Il n'est jamais facile de faire ce genre de démarche. J'ai soutenu ma mère et ma tante pour placer ma grand-mère et je sais ce quoi tu parles. Il y a des choix douloureux à faire parfois, mais
nécessaire pour que tout le monde ne s'enfonce pas,surtout si tu es seule à t'occuper de ta maman dans la fratrie. Bon courage


pasteline 12/07/2011 21:12



très dure démarche mais indispensable, pour sa survie , et pour que je puisse ne pas tomber


mes frères ne se sont pas aperçu de la vieillesse de maman, ou n'ont pas voulu la voir:


aujourd'hui , j'en ai un qui est allé la voir; il est choqué, il en a eu un malaise ; il a enfin compris qu'elle ne pouvait se suffire à elle même;


peut être que l'unité se refera autour d'elle...maintenant il comprendront mieux lorsque je demanderai de l'aide, et je suis sur qu'ils seront à nos côtés


bises Littorine et merci pour ce message d'amitié



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog